Site de Stéphane Thomas


Sainte-Chapelle de Vincennes


chapelle

La Sainte-Chapelle de Vincennes fondée en 1379 à la demande du roi de France Charles V pour y abriter les reliques de la Passion du Christ.
Les travaux sont confiés aux architectes Raymond du Temple et Pierre de Montereau. La façade est terminée sous le règne de Louis XI , les décors intérieurs sont réalisés en 1551. Henri II fait transférer le siège de l'Ordre de Saint-Michel du Mont-Saint-Michel à Vincennes pour des raisons d'accessibilité. Les vitraux définitifs sont placés en 1559.
En 1793, lors de la Révolution, les décors intérieurs sont détruits et les vitraux sont déposés.
La Sainte-Chapelle conserva longtemps, dans son trésor, le baptistère de Saint Louis. Depuis Louis XIII au moins, il servait de cuve baptismale lors des baptêmes des enfants de France. Le baptistère royal fut transféré au Musée du Louvre après la Révolution en 1793
.

baptistere.jpg
le baptistère royale


portailportail


interieurb.jpginterieurc.jpg




peintures.jpg
décor peint des voûtes, le roi Henri II fait peindre les lettres initiales H de Henri et K de Catherine de Médicis, sa femme,
et son propre emblème, le croissant de lune
sculpture.jpg

salamandre.jpgcloche.jpg


rosaces.jpgrois.jpg


Dans le chœur le décor illustre l'Apocalypse selon Saint Jean.

vitrauxe.jpg

vitraux.jpgvitraux.jpgvitraux.jpg


vitrauxe.jpgrois.jpg

Napoléon Bonaparte le soupçonne Louis Antoine de Bourbon, duc d'Enghien d'être à l'origine d'un nouveau complot royaliste en compagnie de Dumouriez, à la suite d'une perquisition chez Armand de Chateaubriand qui fut fusillé plus tard. Il le fait enlever dans le grand-duché de Bade, par une troupe de soldats menés par le général Ordener, dans la nuit du 15 au 16 mars 1804.
Le duc est presque immédiatement traduit devant un conseil de guerre présidé par Pierre-Augustin Hulin. Après un simulacre de jugement, il est condamné à mort et fusillé dans les fossés du château de Vincennes le 21 mars 1804


execution.jpg
Après son exécution le corps du duc fut jeté dans une fosse au pied de la tour de la Reine. Louis XVIII ordonna l'exhumation le 20 mars 1816, le corps fut placé dans un tombeau conçu par Pierre Louis Deseine et placé dans la nef de la Sainte-Chapelle.
dessin.jpg
vue du château de Vincennes
Prise dans un des fossés au moment de l'exhumation du corps du duc d'Enghien, 20 mars 1816


Napoléon III ordonne de déplacer le tombeau dans le petit oratoire du roi en 1852, pour oublier les conditions troubles de l’exécution du duc d’Enghien et effacer cet épisode gênant de l’Histoire de son oncle. Une colonne est érigée sur le lieu d'exécution.

oratoire

tombeau.jpg
cenotaphe
le duc d'Enghien guidé par la Religion vers son destin
la France, éplorée, enchaînée et le Crime, entouré de ses serpents et muni d’un poignard.
le duc d'Enghien

tombeau.jpgtombeaud.jpg
la France éploréele crime et le serpent


flechegauche fleche